Efficacité énergétique : suivez le guide !

Efficacité énergétique : suivez le guide !

Depuis quelques années, l’on entend souvent parler d’efficacité énergétique, et ce, dans différents domaines. Résultant d’une diminution de la consommation d’énergie, ce concept permet de profiter d’un avantage majeur tant sur le plan économique qu’environnemental.

En quoi consiste l’efficacité énergétique ?

Efficacité énergétique

Face à l’augmentation du prix de l’énergie, de la diminution des ressources énergétiques ou encore de la nécessité de lutter contre le changement climatique, l’efficacité énergétique constitue un concept d’une importance capitale.

Définition de l’efficacité énergétique

Physiquement parlant, le concept d’efficacité énergétique d’un système correspond au rapport entre l’énergie utile produite et l’énergie totale consommée et utilisée pour assurer son fonctionnement. Touchant aussi bien les particuliers que les professionnels, dans un sens plus large, l’efficacité énergétique présente la définition suivante : il s’agit d’un ensemble de solutions logistiques et techniques permettant de diminuer la consommation d’énergie tout en obtenant un service rendu identique. L’efficacité énergétique permet de consommer moins et mieux, entraînant la diminution des coûts économiques, écologiques et sociaux.

Efficacité énergétique : pourquoi est-elle impérative de nos jours ?

Source de préoccupation majeure des politiques climatiques et énergétiques depuis quelques années, l’efficacité énergétique se révèle importante dans le cadre de la crise énergétique, du réchauffement climatique et du développement durable. Face à ces défis, l’Union Européenne utilise l’efficacité énergétique pour réduire la consommation d’énergie primaire et limite les importations énergétiques en vue d’améliorer la sécurité de l’approvisionnement. En réduisant les émissions de gaz à effet de serre, les solutions destinées à optimiser l’efficience énergétique atténueront les changements climatiques. En 2012, l’Union Européenne a adopté la directive dite des 3 X 20 visant la réduction de 20 % de la consommation d’énergie primaire et des émissions de gaz à effet de serre et l’augmentation de 20 % de l’utilisation d’énergies renouvelables d’ici 2020.

Efficacité énergétique : les paramètres à prendre en compte

Pour optimiser les gains apportés par l’efficacité énergétique, différents paramètres sont à prendre en considération, à savoir :
* Le comportement des consommateurs : en adoptant des comportements éco-énergétiques favorisant une meilleure utilisation de l’énergie, il est possible de profiter d’avantages économiques et environnementaux tout en optimisant son confort.
* Les équipements et les appareils : il s’agit d’améliorer le rendement énergétique des équipements techniques utilisés dans l’habitat ou dans un bâtiment (éclairage, chaudière…). L’utilisation d’appareils économes en énergie de classe A+ et A+++ est recommandée.
* L’amélioration de l’enveloppe du bâtiment : pour optimiser la performance énergétique d’un bâtiment, l’intégration des énergies renouvelables (solaire thermique et photovoltaïque, pompe à chaleur…) ou l’amélioration de l’isolation sont conseillées. Des travaux de rénovation sont ainsi nécessaires pour les bâtiments existants. Cliquez pour avoir un aperçu des aides disponibles pour la rénovation énergétique.

Les solutions pour améliorer l’efficacité énergétique

Pour réduire les conséquences néfastes sur l’environnement, diminuer les coûts économiques liés à l’énergie tout en optimisant son confort, la mise en place d’une stratégie d’efficience énergétique est de mise. Diverses solutions se révèlent envisageables.

L’efficacité énergétique du logement

Pour améliorer l’efficacité énergétique du logement, il est avant tout nécessaire de repérer les appareils les plus énergivores, d’analyser sa consommation d’électricité, mais aussi au préalable de choisir le meilleur abonnement selon vos besoins. L’une des solutions consiste à calculer le nombre de kWh chaque année par mètre carré. Par ailleurs, les consommateurs peuvent :
* Faire un diagnostic de performance énergétique : ce diagnostic permet de définir la consommation ou l’estimation de l’énergie requise à une utilisation standard d’une maison. Retrouvez sur ce site plus d’informations concernant le diagnostic de performance énergétique.
* Améliorer l’isolation thermique : une mauvaise isolation réduit fortement l’efficacité du système de chauffage. Ainsi, pour améliorer l’efficacité énergétique de son logement, le renforcement de l’isolation thermique est recommandé. Pour choisir votre isolation thermique intérieure, visionnez cette vidéo.

Les smart grids pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments

Efficacité énergétique

Le bâtiment figure parmi les secteurs consommant le plus d’énergie et émettant beaucoup de gaz à effet de serre. Pour réduire les conséquences climatiques et diminuer les coûts d’exploitation, l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments est incontournable. L’une des approches adaptées consiste à utiliser les smart grids ou réseaux électriques intelligents. Les technologies de l’information et de la communication utilisées dans la gestion de ces réseaux permettent d’identifier les pics de consommation et d’ajuster la production et la distribution de l’électricité. Les smart grids présentent certains avantages :
* Réduire le gaspillage d’énergie chez les particuliers : les smart grids utilisent notamment des compteurs intelligents pour assurer un meilleur suivi de sa consommation. D’autres dispositifs (prises intelligentes, thermostats connectés…) installés dans les maisons connectées permettent aussi d’assurer le suivi de la consommation énergétique.
* Dans une ville intelligente, ces réseaux intelligents permettent d’adapter la production et la demande d’électricité aux besoins des habitants. Il s’agit d’une solution efficace en matière de stockage d’énergie pour sécuriser et assurer l’acheminement de l’électricité chez tous les habitants, même en cas de pic de consommation.

À noter que bien que les smart grids et autres dispositifs intelligents présentent certains avantages, certains inconvénients peuvent être constatés. Ces points négatifs concernent notamment la sécurité des données ainsi que la propagation de champs électriques et de pollutions électromagnétiques. Pour réduire les risques pour les consommateurs, les professionnels exploitant les smart grids et ces dispositifs intelligents doivent mettre en place des solutions pour optimiser la protection des données, mais aussi pour réduire les champs électriques et magnétiques.

Efficacité énergétique : les circuits courts sont-ils efficaces ?

Depuis quelques années, la vente en circuit court connaît un essor considérable. Visant à rapprocher les consommateurs des lieux de production et des producteurs, les circuits courts correspondent à des ventes directes, dont l’un des objectifs repose sur le respect de l’environnement.

Les points à surveiller pour garantir l’efficacité énergétique

Pour que l’efficacité énergétique et le respect de l’environnement soient assurés, certains critères sont à prendre en compte :
* La saisonnalité des produits : il faut savoir que des légumes qui ne sont pas de saison, mais cultivés sous serre, émettent plus de CO2 et sont plus gourmandes en énergie que des légumes de saison produits à l’air libre.
* Les modes de production : pour minimiser les risques pour l’environnement, les pratiques agricoles durables sont à privilégier. Il faut noter que le taux d’exploitation en agriculture biologique est relativement plus élevé dans les ventes en circuit court.
* L’aspect logistique : déplacements à la ferme, sur les marchés ou encore livraisons de paniers à domicile, ces pratiques constituent des inconvénients en matière d’efficacité énergétique en raison de la consommation énergétique et de l’émission de gaz à effet de serre liés au transport. Le mode de distribution doit ainsi être optimisé pour assurer une meilleure performance énergétique (regroupement des points de distribution par exemple).

D’autres aspects importants des circuits courts

Outre les bénéfices en matière de consommation d’énergie, les circuits courts présentent d’autres avantages :
* Le nombre limité d’intermédiaires permet de percevoir une marge plus importante ;
* Paiement immédiat à chaque produit vendu ;
* Réduction et réemploi des emballages ;
* Valorisation des produits avec des défauts esthétiques réduisant le gaspillage alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *